Les 10 commandements du freelance

Accueil/CréARTions/Les 10 commandements du freelance
  • les 10 commandements du graphiste freelance

Les 10 commandements du freelance

1• Le brief de ton client, avec grande attention tu étudieras

Si notre client nous communique sa charte graphique,
Nous devons la respecter et ne jamais la modifier sans son accord préalable.
Nous sommes les interprètes d’une culture d’entreprise, avec ses codes et son histoire.

 

2• Un devis de tes prestations exactes,
minutieusement tu prépareras

Le devis est le socle d’une collaboration saine et durable.
Bien rédigé et suffisamment détaillé,
Il évite tous malentendus sur les prestations à réaliser, ou non !

 

3• Un bon de commande, en retour, tu recevras

Si le client accepte les termes du devis et le montant de la prestation,
Il doit également nous sécuriser en nous permettant de travailler en toute quiétude
Sans nous soucier des problèmes d’impayés…

 

4• Force de propositions, plusieurs créations tu présenteras

Suivant le devis, 2,3 ou 4 propositions sont souvent nécessaires,
C’est l’étape la plus importante : elle apprend à se connaître mutuellement,
Et à travailler dans un véritable esprit de partenariat.
Parfois plusieurs aller-retour sont indispensables.(toujours prévus dans le devis)

 

5• Tes horaires, à ton client, tu les adapteras

Lorsqu’on fait appel à un freelance, c’est avant tout pour sa disponibilité,
sa souplesse et sa réactivité. Les soirées studieuses sont fréquentes,
la bonne inspiration ne vient pas toujours au premier crayonné…

 

6• Tes week ends, souvent à travailler, tu les consacreras

Voir le point 5, qui comprend également parfois quelques vacances sacrifiées,
mais c’est pour la bonne cause…celle de notre client !

 

7• Les délais de remise des éléments, tu respecteras

Les devis sans accord avant des semaines sont le plus souvent sans suite.
Par expérience, mieux vaut une dead line bien calée, rapide, qu’ un 4 pages sur 6 mois…

 

8• “Petite prestation” supplémentaire, un nouveau devis tu enverras

Rajouter des éléments dans un brief est forcément pour le free-lance,
du temps supplémentaire à consacrer au projet,
il est donc normal de modifier le devis initial et de le faire approuver.
Le freelance ne gagne sa vie que par le temps qu’il passe sur ses dossiers.
La rentabilité d’un dossier en dépend, et surtout, la survie du freelance !

 

9• Un café ou un déjeuner, ton client tu inviteras

Les relations humaines sont primordiales dans un partenariat.
Bien connaître son client c’est améliorer la qualité des projets,
Et gagner du temps dans la compréhension de ses problématiques.

 

10• Tout travail non rémunéré, tu refuseras

A part, bien sûr, pour un client que l’on connaît, fidèle, et régulier,
Il faut refuser de se plier à ces nouvelles « non-règles » d’internet :
“Faites moi des propositions et je choisirai d’après le meilleur graphiste”
ET souvent le moins cher…
Raisons pour lesquelles parfois, les créations sont si pauvres et bâclées…

Pas de secret, tout travail mérite rémunération,
et les freelances ne peuvent se permettent de travailler en compétition “aveugle” et non rémunérée.
Même si la crise est passée par là et si les abus se multiplient, il faut refuser.
2016-10-24T17:55:42+00:00