//L’Art de la première écriture

L’Art de la première écriture

DES CALLI-GRAPHISTES !

Avant de parler de l’art de la première écriture, l’écriture cunéiforme, quelques mots sur la bataille que se livre les archéologues pour savoir qui, de la civilisation Égyptienne ou Mésopotamienne a réellement inventé l’écriture. Si nous connaissons les premières tablettes retrouvées en Mésopotamie, des tablettes encore plus anciennes ont été mises au jour, provenant de fouilles égyptiennes. Les recherches font progresser les datations régulièrement, et tout est sujet à changement.

Nous savons que les premières tablettes donnant naissance à la littérature sont d’origine sumérienne, sur les rives de la Mésopotamie, et datent de 2 400 av JC.
Au même moment en Égypte, les murs de la pyramide d’Ounas étaient gravés de hiéroglyphes qui racontaient le voyage du défunt dans le “Livre des Pyramides”.

Deux textes qui nous éclairent sur le travail des scribes, je dirai, des premiers “calli-graphistes”.

Ecriture : système de signes graphiques servant à noter un message oral afin de pouvoir le conserver et/ou le transmettre.

 

QUAND ET POURQUOI L’HOMME CRÉA-T-IL L’ÉCRITURE ?

Les premiers systèmes d’écriture servaient à exprimer par dessin, la parole.
Ils datent de 5 à 6000 ans av JC.
Les supports étaient le papyrus, les tablettes en argile, en pierre, puis les monnaies, les vases,
les stèles…
L’instrument permettant de graver les tablettes ou plus tard déposer l’encre était le calame,
morceau de roseau taillé suivant les époques et les régions.

Calame1 calame2

L’évolution de l’homme préhistorique au sein de groupes, son besoin d’une société hiérarchisée, la naissance des religions, les nouveaux échanges commerciaux, tous ces phénomènes sont à l’origine de l’émergence de systèmes d’écritures.

Réalisées par les habitants du pays de Sumer, les premiers signes sont tracés sur des tablettes en argile. Il y en aurait plus de 1500 recensés à ce jour : ce sont des pictogrammes. Un idéogramme est la réunion de plusieurs pictogrammes.

Ci-dessous l’exemple d’une tablette et un exemple d’écriture reproduite à l’encre de Chine. Les signes sont assez géométriques : les sumériens taillaient leur roseau en biseau, ce qui lui permettait d’imprégner cette forme dans l’argile, lui donnant ainsi une forme de “Clou”, d’où son nom, cunéiforme.

Ebla_clay_tabletannalesDassurbanipal

 

LA PREMIÈRE ÉCRITURE :
LE CUNÉIFORME, TOUT DANS LE GRAPHISME !

Utilisée à Babylone jusqu’à l’ère chrétienne, elle a considérablement évolué au cours du temps, jusqu’à devenir un genre de rébus.

Tablette_decriture_picto-ideographique

Avec ces rébus, nous sommes alors très proches de l’écriture qui est en train de naître au même moment sur les bords du Nil voisin, celle qui perdurera plus de 3 000 ans, et nous émerveille encore de sa richesse : l’écriture hiéroglyphique. 

ecitures

Article à venir : l’art du trait avec les hiéroglyphes.

 

GILGAMESH : LA NAISSANCE DE LA LITTÉRATURE

De très nombreuses tablettes retrouvées autour de Ninive (sud de l’Irak), retracent l’épopée de Gilgamesh : personnage à la fois réel et mythique, il vécut vers 2650 avant notre ère.
Tous les morceaux retrouvé à ce jour raconte la même histoire, celle de ce roi d’Uruk (sud de l’actuel Irak), très craint par ses sujets, et qui, suite au décès de son meilleur et seul ami, Enkidu, chercha vainement l’immortalité. Enkidu était une sorte d’enfant sauvage avec qui il démarra sa grande histoire d’amitié. Cette histoire, intemporelle, a questionnée sur la condition humaine de tout temps, car c’est un sujet universel, plusieurs siècles avant l’Iliade et l’Odyssée !

Ce qui fait aussi le charme de cette épopée, c’est qu’elle a été écrite comme un poème, en vers.

De voyages en voyages, Gilgamesh croisera un monstre, Humbaba, gardien de la forêt, qui déjà à l’époque, refusait son accès à ceux qui voulaient couper les arbres. Leçon d’écologie d’il y a près de 3000 ans.

BasreliefrepresentantGilGam

 

L’épopée de Gilgamesh fut consignée quelques siècles plus tard (vers 1800 avant notre ère) et ne cessa d’alimenter une grande part de la littérature antique. Le nombre de morceaux de tablettes retrouvée est tel, qu’il y a peu de doute sur l’existence de ce roi Gilgamesh, même si les récits divergent sur certains détails.

gilga-couv

Je vous conseille vivement sa lecture, rien n’y est démodé, tout y est merveilleusement bien conté et donne quelques clés sur la vie de ces premiers hommes qui participèrent à la création de notre civilisation actuelle.

2016-10-24T17:55:42+00:00